Contact


Mairie d'Uxegney

Rue de la Mairie, 88390 UXEGNEY

Tél. : 03 29 34 01 96

Email : mairie@uxegney.fr


Les horaires


Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi : 08h15 - 11h45 / 13h30 - 17h00


Mercredi : 08h15 - 11h45 / 13h30 - 16h30

Uxegney

Vous êtes ici :

Accueil > 27Avril 1895, 5h15, La catastrophe

27Avril 1895, 5h15, La catastrophe

Le 27 avril 1895 à 5H15, la digue de Bouzey cède. La vague meurtrière de 7millions de mètres cubes d’eau déferle dans la vallée de l’Avière : Bouzey, Uxegney, Domèvre sur Avière, Oncourt, Nomexy, Châtel sur Moselle.

88 morts sont à déplorer, des millions de francs de dégâts, des villages et des usines à reconstruire.

Les textes et images sont des extraits de deux documents que je possède sur l’évènement. Ces extraits concernent principalement volontairement Uxegney et Domèvre sur Avière.

UXEGNEY BASSE

Le témoignage de Monsieur Morel quelque temps après les évènements montre à quel point la solidarité fut importante et désintéressée :

J’étais boulanger à Uxegney où j’habitais avec ma femme et mes 2 enfants, une maison à 2 pas du ruisseau de l’Avière. Ce matin de l’inondation j’étais à ma boulangerie, travaillant depuis quelques instants lorsqu’un client arriva et me dis :

« Sauvez- vous, la gare de Darnieulles est inondée »

Je sors alors et je vois une énorme masse d‘eau et de boue derrière chez nous, renversant les arbres. Fou de terreur j’appelle ma femme et je fais un geste de désespoir au maire d’Uxegney Mr Poissenot qui accourt de mon côté. En même temps un cri sort de ma poitrine : « mes enfants, sauvez mes enfants qui sont demeurés au lit »

Mais l’eau arrive en bouillonnant et pénètre dans ma maison. Le maire malgré le danger m’aide ainsi qu’une voisine à descendre mes enfants et grâce à lui nous avons la vie sauve.

Il était temps ! A peine étions-nous à 15 m de la maison qu’elle s’écroulait, renversée par le torrent.

Comprenant alors l’immense service que m’avait rendu Mr Poissenot, je voulus le remercier, mais il m’avait déjà quitté : A ce moment il était chez mon voisin Mr Bonnard ou, aidé de son fils, ils sauvaient  les enfants Bonnard »)

Sur les bords même de l’Avière, à Uxegney basse, on aperçoit des maisons. Du moulin, quelques pierres et une roue ! Ici la mort a accompli son œuvre sans pitié.

C’est en cet endroit qu’a échappé à la mort, par un vrai miracle, un homme qui avait grimpé sur le toit avec sa femme, son enfant et un nourrisson : la vague emporte la femme et les enfants ; la maison craque l’homme tombe sur le grenier à foin ; le plancher formant radeau, part au fil de l’eau et le naufragé échoue sur un monticule. Une heure après, ayant fui, il entrait dans Epinal demi-nu, hagard, étranglé par la terreur et le chagrin. Dans les champs, à gauche et à droite, sur un kilomètre de large, en contre-haut, le fléau a marqué les limites de son domaine ; il a déposé des planches, des arbres, des meubles, en lignes capricieuses.

Au fort d’Uxegney, posté sur une éminence au dessus de la vallée, la vue est stupéfiante. Et pas de possibilité de porter secours à tous ces malheureux, qui flottaient sur le flot en furie. Vers quatre heures une voiture ramène le cadavre de la femme Lachambre ; un drap est jeté sur le corps. La voiture s’arrête au sommet de la montée, sur le chemin de Domèvre. Un rassemblement se forme. Tout à coup un homme fend la foule. Il soulève le drap et met à découvert le visage de la victime.

Les yeux clos, les lèvres contractées, les cheveux rejetés en arrière dégageant le front et les tempes, elle parait dormir d’un sommeil paisible. L’homme, son mari, la contemple longuement en silence. Puis, sa douleur, un instant contenue, éclate. Ce sont des lamentations, des sanglots, des appels : « Ma femme, ma pauvre femme, que vais-je devenir sans toi : je t’aimais tant ! ».

(On trouve une plaque commémorative sur l’église d’Uxegney.)

DOMEVRE SUR AVIERE

 C’est à Domèvre que se présente le plus pitoyable spectacle ; c’est là que le torrent a commis le plus de dégâts et immolé le plus de victimes humaines. Vingt et une maisons abattues !

Trente et une victimes, pour ce village qui compte trois cents habitants. L’aspect du  village est terrible, tant les bâtiments ont reçu d’outrages.

Une boue épaisse, où l’on enfonce jusqu’à la cheville, le couvre presque entier.

On bat les bois, les fourrés, les masses de fourrage entassées par l’eau, pour trouver des cadavres. D’heure en heure on en rapporte, la plupart hideux, torturés par l’élément courroucé. Ils ont voyagé à grande distance. On cite un homme de Bouzey retrouvé à Oncourt, éloigné de six kilomètres. Une femme d’Uxegney est allée jusqu’à Portieux, où l’Avière a jeté son cadavre dans la Moselle ; or d’Uxegney à Portieux, on compte seize kilomètres.

BARAQUEMENTS PROVISOIRES

Le comité central de secours aux victimes, construira des baraquements de type « Espitalier » déjà utilisés à Madagascar. Un sera construit à Domèvre et deux sur Uxegney. Une vingtaine de personnes par baraquement plus un abri pour animaux.

« On retrouvera des années plus tard ce genre d’abri provisoire après 1945. En effet le Ministère (MRU) en construira après les bombardements pour les sinistrés (en version plus élaborée), on en retrouvera à Uxegney et notamment à Dompaire-Lamerey après la bataille de septembre 1944 ».

INDEMNISATIONS

Les 59 sinistrés d’Uxegney déclarent          1 082 297 F

Les 28 de Oncourt et Mazeley                       198 668 F

Châtel sur Moselle                                               1 830 F

Pour 7 sinistrés dont Mme Bodez qui a perdu 8 petits lapins plus la mère le tout estimé à 10 F

Nomexy                                                         1 949 360 F

Ce village est industrialisé et ses usines ont énormément souffert

Sanchey                                                            357 580 F

Chaumousey                                                    365 360 F

Darnieulles                                                      474 159 F

Domèvre sur Avière                                        334 084 F

Frizon                                                              285 740 F

Tout est inscrit jusqu’à la paire de chaussure de Pierre Thill à Frizon estimé à 10 F

5 230 248 F c’est l’estimation totale.

Combien de personnes toucheront leur dû de l’État ?

Bien peu et avec beaucoup de retard.

D.J

                                                                                                                                        

Stade Pierre Pretot

                            Utilisation du complexe sportif d’Uxegney

                                                       Entrainement du sas football

Depuis un certain temps, vous avez pu voir, sur le nouveau terrain synthétique du complexe sportif de la rue de Sanchey une occupation inhabituelle.Ce complexe communautaire doté d’une surface de jeux toute neuve, fait le bonheur des footballeurs du S A S, qui ont trouvé là une infrastructure à la hauteur de leurs souhaits. Cela permet aussi à un jeune d’Uxegney, Paul Léonard, de retrouver les infrastructures de ses débuts. L’école de foot de l’E S Aviere et ses nombreux jeunes, permet de révéler quelques pépites.Surface neuve, très proche d’Epinal, avec des créneaux disponible, tout est réuni pour que ce stade d’intérêt communautaire remplisse ses fonctions au-delà du seul club de l’ES Aviére. Club affichant quelques 250 licenciés, de quoi pouvoir bénéficier d’un équipement de ce niveau. Ce genre de mutualisation tant souhaitée, est maintenant effective, plus vite que l’on pouvait l’imaginer.

Ceci  apporte toute la légitimité de l’investissement réalisé à Uxegney, les élus peuvent être contents de leur choix. ,

Une Boucherie-Charcuterie-Traiteur à Uxegney

Au 58 rue de Sanchey, la Camarelle, Boucherie-Charcuterie-Traiteur, vous propose des produits de qualité. La boucherie est ouverte tous les jours et le samedi, Mr Charton met beaucoup plus de produits de qualité sur son étal. Il achète sa viande sur pieds à un exploitant de Dompfaing , des vaches de l’excellente race Salers. Sont fabriqués sur place, les saucisses, saucissons, knacks, pâtés lorrains et autre… En plus, il fournit les repas à trois restaurants scolaires pour 130 à 150 enfants. Vous trouverez ses belles présentations sur la page Facebook “la Camarelle”

Page suivante »

Évènements


Jan 2021

Rappelons nous: 27 Avril 1895 5h15: La catastrophe - 23/01/2021 - 06/02/2021 / Toute la journée
Fermeture Mairie-Prolongation - 25/01/2021 - 30/01/2021 / Toute la journée