Nouveau locotracteur pour le fort

Arrivée d’un nouveau locotracteur au fort

Samedi en fin de mâtinée, un matériel ferroviaire unique en son genre est arrivé au fort d’Uxegney : un locotracteur Schneider, seul exemplaire de ce type ayant survécu aux deux guerres mondiales.

Cet engin de traction est habituellement exposé et associé depuis des décennies au monument aux morts des sapeurs de la voie de 60 décédés au combat, à Écrouves (54).

Ce monument étant en cours de rénovation et de transfert, le ” Schneider “, qui sera lui aussi déplacé, a été prêté amicalement à l’Arfupe (association pour la restauration du fort d’Uxegney et de la place

d’Épinal) par l’amicale des anciens du 15° régiment du génie de Toul, spécialisé dans les chemins de fer.

– Un trio unique : construit en 1916, ce locotracteur Schneider retrouve à Uxegney le locotracteur blindé Crochat de 1918 et la locomotive Decauville de 1915 pour former un convoi unique et jamais vu depuis la première guerre mondiale !

Ce convoi entier sera visible lors de l’inauguration du train des forts pendant le week-end de l’ascension à la fin du mois de mai. Il est intéressant de noter que ce locotracteur Schneider est le dernier engin de traction connu pour avoir circulé pendant la seconde guerre mondiale sur la voie de 60 militaire qui reliait tous les ouvrages fortifiés de la place forte d’Épinal.

Aller au contenu principal